Bienvenue dans notre War Room planétaire

Dérouler

La fondation One Drop est une initiative du fondateur du Cirque du Soleil ; Guy Laliberté. One Drop a pour mission de lutter contre la pauvreté en favorisant l’accès à l’eau et en sensibilisant le grand public aux enjeux relatifs à cette richesse naturelle.

Afin d’accroître la visibilité de la fondation, son fondateur, Guy Laliberté fut le premier touriste spatial canadien à lancer un spectacle d’envergure mondiale avec des artistes de grande renommée tels U2, Peter Gabriel et Shakira. La fondation a sollicité l’expertise de Ressac pour l’aider à promouvoir cette initiative unique sur des canaux numériques.

Voici ce que nous avons fait…

Les réseaux sociaux furent activement utilisés avant l’événement afin d’attirer l’attention et le soutien d’entités influentes du Web. Une analyse et une recherche préalable nous a permis d’établir, d’identifier et de tisser des liens avec des blogueurs d’influence dans plus de 14 pays, et ce, sur tous les continents. Nous avons basé notre stratégie sur une relation à long terme avec ces derniers. Les blogueurs étant continuellement sollicités par différentes marques et causes, il fallait que cette initiative les inspire et vienne déclencher un lien émotif avec One Drop et sa cause.

Nous avons relevé ce défi en toute transparence et en mettant entre les mains des blogueurs des accès à des contenus privilégiés : la préparation de Guy Laliberté dans l’espace, passes VIP pour des évènements, entrevues avec Guy Laliberté en plus de différents moyens de diffusion, soit une caméra vidéo pour capturer des sujets d’intérêt dans leur ville et les partager.

Fait intéressant, la grande majorité des blogueurs étaient des femmes; nos recherches préalables ayant déterminé qu’elles détenaient le profil idéal pour amener la cause à un niveau supérieur.

Comprendre la technologie fait la différence

Sur Twitter, nous avons été parmi les premiers dans le monde à utiliser un Tweetbbon, produit qui permet de changer une photo de profil Twitter et Facebook par une goutte d’eau. Le but étant de créer un support visuel pour l’initiative.

Il était important pour nous de mettre à la disposition de la communauté des outils afin d’endosser la mission de One Drop. Nous avons concrétisé cette tactique avec des options de syndication de contenu et de widgets que les utilisateurs pouvaient ajouter sur leur site en quelques clics.

En prévision du contenu hautement visuel qui se préparait, nous avons conclu une entente de contenu exclusive avec Ustream, un des principaux sites de diffusion de contenu « live ». Ce partenrait de contenu a permis de mettre l’offensive de l’avant à un auditoire considérable et planétaire.

Le pouvoir de CNN en « Primetime »

  • 878
    millions
    de personnes furent exposées à l’événement dans plus de 71 pays
  • Un demi milliard de dollars en couverture médiatique en ligne, évalué par la firme Influence communication

L’ensemble de ces tactiques étaient étroitement planifiées lors de notre stratégie. Dans le but de générer de l’importance à l’évènement, ces tactiques ont été déployées de manière chronologique pour faire un « build-up » en vue de l’évènement principal. La stratégie a porté fruit et les médias internationaux ont commencé à s‘intéresser à l’affaire. L’initiative a d’abord été soulignée par les grands médias américains tels que CNN et le Huffington Post. De nombreux médias internationaux réputés ont décidé de faire de même et un effet domino médiatique s’en est suivi.

Jour J : War Room

Lors de l’évènement, nous avons mis en place un centre de commande en médias sociaux (Social Media War Room) qui a permis de dialoguer en temps réel avec la planète et de générer un trafic et des vues sur les canaux respectifs. Nos gestionnaires de communauté multilingues ont échangé en temps réel avec le Web social, les adeptes de la cause, leurs amis et les influenceurs.

Jouer la vidéo

Résultats

  • Une mise à jour de statut Facebook concernant l’événement fut publiée toutes les deux secondes
  • L’événement généra plus de 300 000 résultats de recherche sur Google
  • Le twibbon One Drop fut adopté par près de 5 000 utilisateurs
  • Un tweet portant sur l’événement fut publié chaque seconde
  • 123 000 visionnements en simultané de l’événement sur Ustream